Le grand Tour de Sardaigne

Italie

Du 20-04-2018 au 27-04-2018

De l’île de la Maddalena, où vécut Giuseppe Garibaldi, au nord-est, notre itinéraire nous mènera vers les falaises de Capo Caccia, à l’ouest, pour découvrir la surprenante « Grotte de Neptune ». Alternance de terre et de mer pour découvrir des sites archéologiques à Tharros, Barrumini ou Nora. Le cœur rude et aride de l’île contrastera avec la douceur du littoral, mais il est l’âme même du pays.

1685€
(Base 25 participants, il reste 12 places)

Inscrivez-vous

Modalité d'inscription

Formulaire d'inscription

Autorisation de prélèvement


Voir le programme

Le grand Tour de Sardaigne
Le grand Tour de Sardaigne
Le grand Tour de Sardaigne
Le grand Tour de Sardaigne
Le grand Tour de Sardaigne
Le grand Tour de Sardaigne
Le grand Tour de Sardaigne

Vendredi 20 Avril : départ de Lorient vers 15h00 via Vannes et Auray, à destination de l’aéroport de Nantes, convocation à 18h00 pour le décollage à 20h05 (dîner libre) à destination d’Olbia avec Volotea. Arrivée à l’aéroport à 22h00, accueil et transfert à l’hôtel pour la nuit.

 

Samedi 21 : Départ pour Santa Teresa di Gallura, à l’extrême nord de la Sardaigne. Panorama grandiose face aux hautes falaises blondes de la Corse. Continuation le long de la côte nord vers Castelsardo, haut lieu de l’artisanat sarde. Découverte de ce village de pêcheurs étagé sur les flancs d’un promontoire de trachyte que domine un château construit par les Doria. Visite de la citadelle médiévale. Déjeuner au restaurant. Dans l’après-midi, visite de l’église Santa Maria di Tergu et de l’église romane San Pietro de Sorres, un des plus beaux exemples d’art roman de Sardaigne, ainsi que du nuraghe Santu Antine de Torralba, une des tours les plus importantes de la Sardaigne, 18 m de haut, et l’une des mieux préservées. Route pour Bosa. Installation pour le dîner et la nuit.

 

Dimanche 22 : Visite de Bosa avec l’église de Carmine. Dominée par les ruines du château de Serravalle bâti par les Malaspina en 1112, la vieille ville ne manque pas de charme. Bosa est également réputée pour ses vins (surtout le Malvoisie), ses précieuses dentelles et le travail du corail. Poursuite en longeant la côte sauvage qui conduit à Alghero. Visite à pied de la vieille ville catalane, belle cité portuaire édifiée sur un site charmant et qui possède encore des bastions et enceintes élevés par les Génois et les Espagnols entre le XIIe et le XIVe siècle. Déjeuner. Dans l’après-midi, départ pour une excursion en bateau à Capo Caccia et visite des grottes de Neptune creusées par la mer et dans lesquelles des cathédrales de stalactites se reflètent sur un lac intérieur. Retour à Bosa pour le dîner et la nuit.

 

Lundi 23 : Départ pour Losa. On compte environ sept mille nuraghes en Sardaigne qui surgissent un peu partout, le long des routes ou des sentiers champêtres. Le plus étonnant est le Nuraghe de Losa (visite) pour ses dimensions et son état de conservation. Visite du puits sacré de Santa Cristina construit vers l'an 1000 av. J-C, qui témoigne d'une des plus riches périodes de la mystérieuse civilisation nuragique. C'est actuellement le plus visité des temples que les bâtisseurs de tours ont voués au culte de l'eau. Déjeuner à Cabbras il Caminetto. Dans l’après-midi, visite de l’église paléochrétienne de Saint-Jean-de-Sinis et de la ville phénicienne de Tharros. Elle est le plus ancien sanctuaire chrétien de la Sardaigne. Dédicacée à Saint Jean-Baptiste en 470, San Giovanni di Sinis fut bâtie sur l'emplacement d'un temple champêtre élevé neuf siècles plus tôt par les habitants de la cité punico-romaine de Tharros. Dans le plus pur style byzantin, son dôme, soutenu par quatre piliers et arcades, témoigne encore de l'époque où, à la chute de l'Empire Romain, la population sarde fut christianisée sous la houlette de Constantinople. Arrivée à Oristano. Installation à l’hôtel pour le dîner et la nuit.

 

Mardi 24 : Départ pour la visite de l’église romane de Santa Giusta, cathédrale pisano-arabe avec des ajouts lombards et arabes. A l'intérieur, les colonnes sont des récupérations sur des temples de la région. Visite du musée archéologique de Cagliari, qui regroupe les plus importants témoignages sur les périodes nuragique et phénicienne. Visite de la pinacothèque qui renferme des collections de tableaux d’artistes sardes datant du XIIIe siècle et des œuvres de peintres espagnols (XVe et XVIe siècle). Déjeuner à Cagliari. Dans l’après-midi, visite de Nora, qui serait la plus ancienne des villes de Sardaigne. Jusqu'au IIIe siècle de notre ère, sur l'épaulement de la presqu'île, réaménagements et extensions se sont succédé, témoignant de l'activité séculaire des habitants de Nora, de ses artisans et de son vaste marché. Le forum, un petit temple, et trois thermes évoquent la vie culturelle des citoyens, ainsi qu'un théâtre, petit, mais unique en Sardaigne. Continuation pour un tour panoramique de la ville de Cagliari, capitale de la Sardaigne, bâtie sur une colline dominant le golfe et le port. Visite de l’église paléochrétienne de San Saturnin. Installation à l’hôtel pour le dîner et 2 nuits.

 

Mercredi 25 : Départ pour la visite de la côte Sud, avec le site archéologique du Mont Sirai et le musée minéralogique de Carbonia. En haut de la colline, vous découvrirez les traces d'une fondation phénicienne, datant de 750 avant J.-C. Les Carthaginois la détruisirent en 520 avant J.-C. pour ensuite s'y établir et fortifier leur ville. Puis ce fut le tour des Romains qui la rasèrent pour mieux la reconstruire. Finalement, la ville fut désertée par ses habitants en 110 avant J.-C. Déjeuner au restaurant Tanit. Dans l’après-midi, découverte des falaises de Nebida et de Masua. Paysages côtiers les plus charmants de la Sardaigne ; nés de l'exploitation de gisements minéraux, Nebida et Masua se trouvent le long de la côte, dans un décor particulièrement spectaculaire, dominé par le caractéristique « pain de sucre », un îlot calcaire de 133 m de haut situé juste en face de Porto Flavia. Dîner et nuit à votre hôtel.

 

Jeudi 26 : Départ pour la visite du nuraghe de Barumini, site nuragique le plus connu au monde. Inscrit depuis 1951 sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, il est composé d’un nuraghe dont la structure complexe comporte quatre tours angulaires, reliées par une courtine d'enceinte autour de la tour centrale, ainsi que des restes d'un grand village. Continuation pour Nuoro. Déjeuner. Nuoro est le chef lieu de sa province, on l’appelle aussi « le cœur de l’île » de part sa position centrale, ses traditions et son coté culturel, d’ailleurs beaucoup d’artistes y sont nés et y ont exercé une activité artistique, notamment : Grazia Deledda, prix Nobel de littérature en 1926. Actuellement, la ville est le siège administratif de la province de Nuoro et son développement urbain provient de cette activité. Visite du musée ethnographique qui détient la plus grande collection existante de costumes sardes. Route pour Olbia. Installation à l’hôtel pour le dîner et la nuit.

 

Vendredi 27 : Transfert vers le port de Palau. Embarquement en direction de l’île de La Maddalena (que l’on atteint après une traversée de 15 mn). Outre l’île de La Maddalena, où se trouve la coquette et accueillante petite ville, l’archipel comporte six autres îles de granit. Les îles de cet archipel baignent dans une végétation luxuriante, où les senteurs des plantes se mêlent à la douceur de la brise marine. Ses plages de sable blanc ou rose sont de pures merveilles, bordées de massifs de granit clair et de maquis parsemés de genévriers sauvages. Diverses nuances de vert se prolongent en dégradé jusqu’au bleu outremer. C’est sans doute là que vous ferez vos plus belles photos. Déjeuner en cours de visite. Dîner et transfert en soirée vers l’aéroport, convocation à 20h30 et envol à 22h25 pour la France. Arrivée à Nantes à 0h35, puis transfert vers Lorient, via Vannes et Auray. Arrivée vers 2h30.

 

Télécharger le programme détaillé

Un accompagnateur au départ de Bretagne pendant tout le séjour

Un vol direct Nantes Olbia

Une nature préservée et authentique

Gastronomie de qualité

Un patrimoine mystérieux

Notre prestation comprend :
Les transferts en car Lorient/Nantes aller-retour
Les vols Nantes/Olbia/Nantes sur Volotea
Les taxes aéroport réajustables (64€ le 16/11/17)
Le transport en car de tourisme sur place
La pension complète, du petit-déjeuner du 2e jour au dîner du dernier jour
L’hébergement en hôtel de niveau 3*, en chambre double
Les entrées et visites guidées prévues au programme
Les oreillettes individuelles pendant tout le séjour
La présence d’un accompagnateur de l’association au départ de Bretagne
L’assurance assistance – rapatriement – bagage
Un guide Mondeos sur la Sardaigne

Notre prestation ne comprend pas :
Les boissons
Le dîner du 1er jour
Le supplément chambre individuelle (195€ en nombre limité)
L’assurance annulation (64€)

 


Acompte 505€ à l’inscription, 2e acompte de 505€ pour le 15 février et le solde pour le 30 mars 2018

Carte d’identité obligatoire (ou passeport) en cours de validité à présenter le jour de l’inscription

Revenir